Quand la douleur se trouve entre les oreilles

Les céphalées, communément connues sous le terme « maux de tête », peuvent se manifester sous différentes formes. De manière générale, elles affectent une région spécifique de la tête, bien souvent au niveau des tempes, derrière les yeux ou à la base du crâne. Les causes de céphalées sont très variées et elles peuvent être présentes seules ou associées à une autre condition médicale allant d’une maladie infectieuse à la commotion cérébrale. Dans certains cas, on parlera de migraines lorsque les céphalées sont présentes de manière aigue et que cette crise est accentuée par des stimuli dont la lumière, le bruit et les odeurs. Les migraines peuvent également être précédées par un épisode d’aura visuel lors duquel la personne affectée présentera une vision perturbée par un flou, une impression d’objets flottants ou des lignes de couleurs. Selon l’Organisation mondiale de la santé, « entre la moitié et les trois quarts des adultes âgés de 18 à 65 ans dans le monde ont eu mal à la tête au cours de l’année écoulée et, parmi eux, plus de 30% ont fait état d’une migraine ».

Lorsque les céphalées sont associées à une autre condition de santé, on les qualifie de secondaires ou symptomatiques. Dans ces situations, leur présence et leur intensité varieront selon l’évolution de la condition de santé et la prise en charge est plutôt d’ordre médical. Dans les situations où les céphalées sont présentes seules et de manière répétée, il est possible d’intervenir manuellement afin de soulager le niveau de douleur et de prévenir le retour de ces inconforts. Certains tests et questionnaires seront, à ce moment, effectués en clinique afin de déterminer l’implication des céphalées.

L’ostéopathie intervient pour plusieurs types de douleurs, notamment pour les maux de tête et les migraines. Tel que démontré dans l’étude de Anderson et Seniscal (2006), l’approche ostéopathique a été prouvée efficace afin de réduire la fréquence de céphalées. Ce type de traitement est souvent qualifié d’approche crânienne ou d’approche crânio-sacrée, mais quelle est-elle réellement?

Lorsqu’un patient présente un motif de consultation en lien avec des céphalées, l’ostéopathe effectuera une évaluation musculo-squelettique globale, particulièrement au niveau de la région cervicale, mais il complètera son évaluation et son traitement par des techniques favorisant le bon fonctionnement des pièces osseuses du crâne ainsi que des membranes qui s’y attachent, notamment la dure-mère. Il est possible que des techniques soient également effectuées au niveau du sacrum, autre point d’attache de la dure-mère.


Gabriel Charlebois
, Ostéopathe

Références :
1- Anderson, Rosemary E., et Caryn Seniscal. « A Comparison of Selected Osteopathic Treatment and Relaxation for TensionType Headaches ». Headache 46, no 8 (septembre 2006): 1273-80. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16942472
2- « OMS | Céphalées ». WHO. http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs277/fr/

Leave a Reply