was successfully added to your cart.

Téléréadaptation : la nouvelle Cendrillon!

By 29 septembre 2020Physiothérapie

Les plus-values de la télépratique en physiothérapie

Il était une fois une pandémie mondiale.

En ayant l’obligation de rester à domicile, cette pandémie remit en question bien des pratiques professionnelles. La physiothérapie ne fit guère exception à la règle! Les logiciels de gestion clinique s’empressèrent d’offrir un nouveau service de réadaptation confidentiel en ligne et les physiothérapeutes se prêtèrent au jeu. C’est en combattant avec fougue les pare-feux d’ordinateurs et en faisant preuve d’ingéniosité pour évaluer efficacement leurs clients qu’ils réussirent. Ils ont réussi quoi? À atteindre les objectifs personnalisés de chacun dans les mêmes délais et sans déplacement en clinique. Faut le voir pour le croire!

La téléréadaptation, ç’est quoi?

Pour les puristes :
La téléréadaptation se définit comme une prestation de services de réadaptation à distance à des personnes présentant des incapacités par l’entremise de technologies de l’information et de télécommunications (Cooper et al., 2001).

Ma définition:
C’est un moyen d’évaluer et de traiter à distance qui favorise encore plus la thérapie active et l’autonomisation du client.

En effet, la prise en charge de la condition par le patient lui-même est l’objectif ultime en physiothérapie. Cela nécessite de sa part une bonne compréhension de sa condition incluant les facteurs de risques, la source du problème et le pronostic. Cela requiert aussi un plan de traitement personnalisé avec une bonne adhésion aux exercices. Le point clé est que tout cet enseignement est possible et s’avère autant efficace à distance qu’en présentiel !

Et c’est pour qui ?

Nous encourageons la téléréadaptation :
– En évaluation et en suivi
– Pour guider la prise en charge des conditions aigües
– Dans un but de prévention de blessures
– Afin d’aider les gens à mobilité très réduite
– Pour les personnes avec une problématique immunitaire
– Dans le cas de patients éloignés (en voyage ou en région),

Et pour tous les gens chez qui la conciliation vie/travail/famille/physio est compliquée!

Nous n’encourageons pas la téléréadaptation :
– En présence de difficultés marquées sur le plan cognitif,
– Pour les gens peu motivés,
– En l’absence d’accès à un ordinateur/tablette ou une connexion Wi-Fi,
– Et si vos compétences technologiques se limitent à ouvrir la télé!

*Au pire, quelqu’un de votre entourage peut vous montrer ! 😉

Mais moi, j’aime ça être touché!

Rassurez-vous. Votre physiothérapeute utilisera son jugement clinique dès l’évaluation initiale pour vérifier la pertinence du présentiel et du « hands on » dépendamment de votre condition et de vos besoins.

Mais je vous comprends ! Les mains de votre professionnel préféré sont réconfortantes. Le contact humain qui en ressort vous apaise d’autant plus. La thérapie manuelle est un outil pertinent en clinique pour diminuer les douleurs, mais ne s’avère que l’un des multiples outils dans le coffre de votre physio.

Ce n’est pas moi qui le dit, c’est la science!

Effectivement, une méta-analyse (1) de qualité regroupant 13 études a eu des résultats très concluants en 2017. Ils ont démontré que l’amélioration des symptômes et de la fonction physique était au moins aussi bonne chez les sujets en téléréadaptation qu’en suivi traditionnel. Le sentiment d’auto-efficacité et la qualité de vie était également favorable.

Il est pertinent de souligner que la téléréadaptation dans l’ère pré-pandémie était utilisée surtout en recherche scientifique. Voilà pourquoi nous avons ce type d’études qui corroborent déjà l’efficacité de cette pratique émergente.

Je dois vous avouer que comme vous tous au début, nous étions douteux d’avoir le même effet sur nos patients à distance. Sachez que tous les physiothérapeutes de la coopérative s’entendent pour dire qu’ils sont grandement surpris de l’efficacité et de la pertinence de la téléréadaptation.

Maintenant, à vous de la tester!

Samuel Coulombe, M.Sc. pht.

Sources :

1. Cottrell, M. A., Galea, O. A., O’Leary, S. P., Hill, A. J., & Russell, T. G. (2017). Real-time telerehabilitation for the treatment of musculoskeletal conditions is effective and comparable to standard practice: A systematic review and meta-analysis. Clinical Rehabilitation, 31, 625-638.

2. Lasalle, Martin. (2020) Une étude pour documenter le recours aux soins à distance en réadaptation. Udem Nouvelle. En ligne : https://nouvelles.umontreal.ca/article/2020/05/26/une-etude-pour-documenter-le-recours-aux-soins-a-distance-en-readaptation/.

3.  House A, Roberts J. Telemedicine in Canada. CMAJ 1977;117(4):386–8. Canada Health Infoway. Connecting patients for better health : 2016.  En ligne : https://www.infoway-inforoute.ca/en/component/edocman/resources/3152-connecting-patients-for-better-health-2016

4. FCPQ. Télésanté et réadaptation: les cadres légaux pour s’adapter aux nouvelles pratiques. Mai 2020. 5. OPPQ. Téléréadaptation : principes directeurs en physiothérapie. Février 2018.