was successfully added to your cart.

Un esprit sain dans un corps sain: l’ergothérapie en santé mentale

L’épuisement professionnel
Au mois de mai dernier, l’Organisation Mondiale de la Santé a reconnu que l’épuisement professionnel est un « syndrome […] résultant d’un stress chronique au travail qui n’a pas été géré avec succès ». Il se caractérise entre autres par trois éléments: un sentiment d’épuisement, du cynisme ou des sentiments négativistes liés à son travail menant à une efficacité professionnelle réduite. De près ou de loin, personne n’est à l’abri de ce trio nocif. Maintenant que le syndrome de l’épuisement professionnel est mieux connu, les professionnels de la santé, dont l’ergothérapeute, peuvent adopter un vocabulaire commun pour engager des collaborations avec d’autres professionnels de la santé, ce qui sera nécessairement favorable au rétablissement d’une personne en arrêt de travail.

Définition de l’ergothérapie: pour le bien-être physique et psychologique
L’ergothérapeute en santé mentale vient en aide aux personnes qui connaissent un déséquilibre dans leur quotidien, pouvant entraîner une période d’invalidité temporaire qui se conclut souvent avec l’arrêt de travail. Le déséquilibre peut être causé par des symptômes dépressifs, de l’anxiété, un deuil, une situation de vie difficile, etc. Par une ou plusieurs activités importantes (travail, loisir, social), l’ergothérapie permet à la personne de reprendre progressivement les activités autant professionnelles que personnelles à l’aide d’objectifs concrets, directement attachés au quotidien. Le but en ergothérapie est de faciliter une qualité de vie satisfaisante qui répond aux besoins de chacun.
Par la référence du médecin, du psychiatre, ou d’un agent en assurance invalidité, l’ergothérapeute pourrait être amené à travailler conjointement avec la physiothérapie, la kinésiologie, la psychologie, et d’autres professionnels.

« Mettre la main à la pâte »
À la suite d’un événement traumatisant, d’une transition ou encore d’une remise en question, il peut être difficile de se remettre en action et de concrétiser nos objectifs de vie. En compagnie de l’ergothérapeute, il est possible de se réconcilier avec nos intérêts, nos objectifs de vie et de retrouver la motivation à s’engager dans les activités qui nous tiennent à cœur. En somme, en ergothérapie, on met la main à la pâte.
Attention ici: on ne veut pas dire qu’on fait du pain pendant les séances avec l’ergothérapeute… mais ça se pourrait!

Quand bénéficier d’ergothérapie pendant une période difficile?
Toujours, à différents degrés selon le contexte de vie. Il est certain que vous profiterez pleinement d’un suivi en ergothérapie lorsque des changements mineurs ou majeurs viennent chambouler votre quotidien. Cependant, même lorsque notre motivation au changement est à son plus bas, l’ergothérapeute est en mesure d’adapter son intervention selon votre ouverture au changement. Il faut l’essayer pour comprendre comment l’ergothérapie peut nous aider à retrouver un équilibre au quotidien.

Les interventions possibles de l’ergothérapie en santé mentale?
L’ergothérapeute vous rencontrera pour une première séance d’évaluation. Selon les besoins, il vous proposera une fréquence de suivi et des objectifs d’interventions personnalisés à vos besoins. Les exemples d’interventions en ergothérapie dans le domaine de la santé mentale sont les suivants:
– Gestion du stress
– Gestion de l’énergie et du niveau de fatigue
– Retrouver un équilibre satisfaisant au niveau des occupations
– Gestion de l’anxiété
– Hygiène de sommeil
– Gestion de la douleur
– Exposition graduée aux situations et endroits anxiogènes
– Préparation et suivi du retour au travail
– Accompagnement en réintégration du travail

Le truc ergo de la semaine: jardiner!
Il est fort à parier que les jardiniers que vous connaissez réussissent à bien gérer leur stress! En créant des opportunités d’interagir avec les gens, en augmentant l’inclusion sociale et favorisant l’acquisition de nouvelles connaissances et habiletés, le jardinage permet de s’engager dans une activité importante pour nous tout en faisant de l’exercice physique. Que le jardinage soit pour vous une activité de loisir, votre gagne-pain ou une activité familiale, il a un potentiel énorme sur votre santé mentale. Plusieurs études ont démontré que le fait de jardiner exerce une influence positive sur plusieurs dimensions identifiées comme étant problématiques chez les personnes vivant avec un trouble anxio-dépressif par exemple.

J’aimerais voir un ergothérapeute, mais par où commencer?
Renseignez-vous auprès de votre compagnie d’assurance invalidité pour savoir si leur couverture inclut les services d’ergothérapie. Vous pouvez également appeler vous-même un(e) ergothérapeute près de chez vous en faisant une courte recherche sur le site de l’Ordre des ergothérapeutes du Québec. N’hésitez pas à demander aux professionnels de la santé de votre région (médecin, physiothérapeute, massothérapeute, ostéopathe) qui pourront vous fournir des références d’ergothérapeutes en santé mentale.

Kimberly Borwick, M.SC. ERG
Ergothérapeute

Sources:
Clatworthy, J. Hinds, J., & M. Camic, P. (2013). Gardening as a mental health intervention: a review. Mental Health Review Journal, 18(4), 214-225.

Ordre des ergothérapeutes du Québec. Qu’est-ce que l’ergothérapie.
[En ligne] https://www.oeq.org/m-informer/qu-est-ce-que-l-ergotherapie.html. 15 juin 2019.

Creek, J., & Lougher, L. (2011). Occupational therapy and mental health. Elsevier Health Sciences.

Organisation Mondiale de la Santé. Dans la Classification internationale des maladies, le burn-out, ou épuisement professionnel, est considéré comme un «phénomène lié au travail».
[En ligne] https://www.who.int/mental_health/evidence/burn-out/fr/. 28 mai 2019.